Vie Paroissiale

Bulletin - 8 octobre 2017

Retour de Fatima (3)

Jeudi 6 juillet, nous avons la grâce d’aller visiter le sanctuaire de la bienheureuse Alexandrina Maria Da Costa (1904-1955) à Balazar (à 20 km au nord de Porto). Quasiment inconnue en France, elle fut pour ainsi dire une « Marthe Robin portugaise ».

Pour échapper à trois hommes qui voulaient l’agresser, alors qu’elle avait quatorze ans, elle sauta de la fenêtre de sa chambre, d’une hauteur de quatre mètres. Les conséquences, irréversibles, furent terribles. Jusqu’à 19 ans, elle put encore se rendre à l’église malgré un lourd handicap, mais la paralysie progressa jusqu’à devenir totale, entraînant de terribles douleurs. Le 14 avril 1925, elle s’alita pour ne plus se relever... pour trente ans...

Immobile et paralysée, Alexandrina tenait compagnie à Notre Seigneur, par la pensée, dans les tabernacles où Il est seul.

Jusqu’en 1928, Alexandrina ne cessa de demander au Seigneur, par l’intercession de Marie, la grâce de la guérison, promettant de devenir missionnaire si elle guérissait. Puis elle comprit qu’elle pouvait faire de sa souffrance une offrande à Dieu.

Du 3 octobre 1938 au 24 mars 1942, chaque vendredi, elle vécut la passion du Christ.

A partir de la nuit du 31 juillet au 1er août 1935, Notre Seigneur commença à lui ordonner d’obtenir de Pie XI la consécration du monde au Cœur Immaculé de Marie, pour éviter que les peuples se déchirent dans une terrible guerre. Son confesseur, le Père Pinho, écrivit au pape, sans résultat. Mais, en juin 1938, prêchant la retraite des évêques portugais à Fatima, le Père Pinho leur fit signer une supplique à Pie XI. Parmi les évêques signataires, Manuel Marilla Ferreira da Silva (1888-1974), évêque de Gurza (1931) puis archevêque de Cizico (1949), avait fait le catéchisme à Lucie de Fatima entre 1921 et 1925, et était resté son principal conseiller. Il ordonna à Lucie de s’unir à cette supplique ; c’est pourquoi Lucie écrivit à Pie XII pour demander la consécration du monde au Cœur Immaculé de Marie « avec une mention spéciale de la Russie » (2 décembre 1940).

Pie XII fit la consécration du monde le 31 octobre 1942. Le cours de la Seconde guerre mondiale changea bientôt. Le 3 novembre, les Américains débarquaient en Afrique du Nord ; le 2 février 1943, von Paulus encerclé capitulait à Stalingrad avec toute son armée.

Le 27 mars 1942, Alexandrina cessa de s’alimenter, ne vivant que de l’Eucharistie. Après une vie passée à « aimer, souffrir, réparer » pour le salut des âmes, Alexandrina mourut le 13 octobre 1955 et fut béatifiée par Jean-Paul II le 25 avril 2004.

A Balazar comme à Fatima, j’ai prié pour vous tous.

Père Marc-Antoine Dor

Lien vers le Bulletin

Tags

Your browser doesn't support this tag cloud

Recherche