Vie Paroissiale

Bulletin - 18 mars 2018

Nous sommes tous des Judas

Pourquoi Judas a trahi, ou pourquoi Judas a-t-il livré Jésus à ses propres ennemis.

Dans un film « la dernière tentation du Christ » le réalisateur américain Scorsese le réhabilite quelque peu. Trop souvent cet apôtre apparaît comme la caricature du Mal.

La méditation sur le Chemin de Croix du poète Max Jacob peut nous aider à approfondir ce temps si grave et si émouvant de la Passion de Notre Seigneur dans notre vie.

« L’homme est naturellement un Judas, car les Judas sont ceux qui tournent le dos à Jésus. Toutes les fois que nous utilisons le don de l’Esprit divin pour la terre, nous sommes des Judas. « Celui à qui je donnerai ce morceau de pain trempé est celui qui me trahira », dit le Seigneur au dernier repas, le repas où fut instaurée l’Eucharistie. Selon moi, ce pain trempé est le symbole de l’Eucharistie utilisée pour des fins terrestres. L’Eucharistie est un pain non trempé.

Judas signifie « la Terre », En effet, il vend son maître 30 deniers. Il faut savoir l’importance des nombres dans la doctrine de la Synagogue. 30 était le chiffre des forces purgatives et le chiffre de la Terre. Judas a crevé, les entrailles répandues, et les entrailles, c’est la terre, ce qui est contraire à la pensée.

Avec les 30 deniers, rendus au Temple, les prêtres ont acheté le champ (terre), le champ d’un potier ! (terre et terre), pour la sépulture (terre) des étrangers (c’est-
à-dire de ceux qui ne sont pas juifs, ceux qui ne sont pas du peuple élu pour recevoir l’Esprit). Ainsi, si vous ne veillez pas à ce que votre esprit fonctionne :
1.vous deviendrez pareils à des endormis, "vous en arriverez à être des Judas, c’est-à-dire des ennemis de Dieu, des ennemis de l’Esprit Tout est donc ici en vue de l’Esprit."

Lien vers le Bulletin.

Recherche

Tags

Your browser doesn't support this tag cloud

À coté de la cathédrale